Caractéristique sur peau noire

Contrairement à ce que l’on croit souvent, la structure de la peau varie peu d’une race à l’autre. Il existe cependant quelques particularités des peaux noires et métissées, qui entraînent des problèmes spécifiques.

STRUCTURE

La couche superficielle de la peau, la couche cornée, n’est pas plus épaisse, mais plus dense, ce qui explique une certaine résistance aux coupures et aux piqûres.
La couche moyenne, le derme est un peu plus épais, mais surtout plus compact, et plus dense, avec plus de fibres de collagène et d’élastine.
Les cellules pigmentaire ne sont pas plus nombreuses, mais plus actives avec des grains pigmentaires plus nombreux, plus gros, et plus stables qui se répartissent dans toute l’épaisseur de la peau.

FONCTIONNEMENT

Les peaux noires en climat tempéré ont une tendance à la déshydratation, ce qui entraîne une sensation de sécheresse et une desquamation (de petites peaux sèches en surface). Pour se défendre la peau à tendance à augmenter sa sécrétion de sébum, ce qui explique le caractère à la fois sec (par manque d’eau) et gras (par excès de sébum) de la peau du visage.

Il existe aussi une hyperactivité de la peau, qui explique deux phénomènes :
  • une cicatrisation souvent anormale en cas de plaie ou de brûlure : la chéloïde
  • un épaississement rapide de la peau en cas de grattage : la lichenification
La pigmentation de la peau permet une protection solaire efficace, avec un vieillissement cutané retardé et modéré, et une rareté des pathologies liées au soleil : cancer, allergies, brûlures.

COULEUR

Sous nos climats, les peaux noires ou métissées ont tendance à éclaircir, ce qui peut faire apparaître des variations naturelles de coloration : tour de bouche et des yeux plus foncé, ainsi que le cou les aisselles les pieds et les mains. L’excès de sébum peut de plus entraîner une décoloration des zones les plus grasses : lisière du cuir chevelu, sourcils, nez et menton. Enfin il existe des différences naturelles de coloration, dites physiologiques :
  • Les lignes de Voigt sont des lignes le long du bras qui délimitent deux zones de couleurs différentes.
  • L’hypomélanose du métis est une dépigmentation floconneuse des lombaires, qui apparaît à l’adolescence et s’atténue avec l’âge.
  • On peut également voir apparaître chez l’adulte des taches brunes sur les paumes et les plantes, des lignes brunes sur les ongles, des taches bleutées sur les gencives.
Toutes ces anomalies de coloration sont naturelles, et ne peuvent donc être traitées. Les lignes de Voigt, l’hypomélanose , et l’éclaircissement des zones séborrhéiques s’améliorent avec le bronzage.