Signes, grains de beauté, petites tumeurs bénignes sur peau noire

Les peaux noires et métissées présentent couramment des petites tumeurs bénignes du visage, dont l’accumulation peut devenir très disgracieuse. Il en existe plusieurs sortes :

LES SYRINGOMES

Ce sont des petits boutons dus à l’épais-sissement de la paroi des canaux sudoraux. Ils sont plus fréquents sur les peaux noires, et touchent principalement les paupières inférieures. Dans de rares cas, ils peuvent s’étendre au visage, au cou et au décolleté. Ils se traitent par électrocoagulation à l’aiguille fine, sous anesthésie locale, en plusieurs séances.

LE DERMATOSIS PAPULOSA NIGRA

C’est une pathologie spécifique des peaux noires, avec un caractère souvent familial. Elle est très fréquente aux Antilles, où l’on parle de « signes ». Il s’agit d’une accumulation de petites papules brun noir sur le visage et le cou. Les lésions commencent à apparaître à l’adolescence, et augmentent année après année en nombre et en taille. Certaines lésions sont en relief, d’autres planes. Elles peuvent prendre beaucoup d’ampleur, et devenir gênantes esthétiquement.

Le traitement repose sur l’électrocoagulation à l’aiguille fine, l’exérèse aux ciseaux pour les lésions très en relief, ou l’azote liquide pour les nappes les plus larges. Plusieurs séances sont nécessaires.

LES MOLLUSCUM PENDULLUM

Ce sont des petites boules de chair, reliées à la peau par un pédicule très fin. Ils apparaissent sur les zones de peau fine soumises au frottement : cou, paupières et aisselles principalement. Ils se traitent par électrocoagulation ou exérèse aux ciseaux.

GRAINS DE BEAUTE

Les naevus, ou grains de beauté, sont rares sur les peux noires, et se voient plutôt chez les métis. Lorsqu’ils sont en relief, ils sont généralement bénins. Ils peuvent être enlevés en cas de gêne esthétique, au prix d’une petite cicatrice.

 
Syringomes    Dermatosis papulosa nigra