Acné sur peau noire : une inflammation plus importante

acne

Des dermatologues américains ont étudié l’acné sur les peaux noires sous toutes ses coutures, pour finalement ne retrouver que deux différences importantes : le risque de taches à la suite des boutons, et le risque de cicatrices en relief (chéloides).

Ceci semble du à une inflammation plus importante des lésions d’acné sur les peaux noires. Attention à ne pas augmenter cette inflammation par des manipulations intempestives des lésions… (Journal of clinical aesthetic dermatology avril 2010)