Dermatoses chez l’enfant noir : plus d’eczéma

dermatose

Des pédiatres du Michigan aux Etats-unis ont comparé les motifs de consultation en pédiatrie, en fonction du type de peau : caucasien, africain ou asiatique. Cette étude a montré que les enfants d’origine africaine avaient à peu près autant d’acné que les autres (29% des cas), plus de dermatites et de mycoses, mais beaucoup moins de verrues. Ceci semble confirmer le fait que les peaux noires, du moins en climat tempéré, sont plus sensibles à l’eczéma ou aux irritations. En revanche, moins de risque d’attraper des verrues à la piscine ! (Pediatrical Dermatology . octobre 2012 )

Cette étude a comparé les résultats de la toxine botulique dans le traitement des rides du front, chez 1800 patients blancs et 470 patients noirs. L’efficacité globale est la même, avec un petit avantage sur peau noire, au premier mois de traitement. La tolérance était similaire (Dermatological Surgery 2012)